Cris et médecins lancent un «non» définitif - Le Devoir

National
Revue de presse

 

Alors que le BAPE entame ces jours-ci la deuxième phase de ses travaux portant sur les enjeux de l’exploitation de l’uranium, une coalition de représentants cris, de médecins et de groupes citoyens lance un non catégorique au développement de cette filière controversé au Québec.

« Nous sommes ouverts au développement responsable des ressources dans le respect de nos droits et de nos communautés, mais nous sommes totalement opposés à l’extraction de l’uranium à cause des risques inhérents à cette industrie », a résumé lundi Richard Shecapio, chef du Conseil de la nation crie de Mistissini...

Lire la suite